Cette villa Art Déco et sa grande piscine de 12 mètres accueillent de 2 à 14 personnes. Elle se situe dans la prestigieuse avenue de l’Impératrice entre l’Hôtel du Palais et Le Regina. Il faut moins de 3 minutes pour rejoindre, à pied, la plage du Miramar ou la Grande Plage. 

La villa Trinidad dispose d’un grand jardin exposé Sud de plus de 800m² et d’une grande terrasse pour profiter au maximum de l’ensoleillement, tout en étant abrité du vent et des regards. Avec ses 6 chambres thématisées et leurs salles de bain privatives, cette maison est idéale pour un séjour en famille ou entre amis. Une cuisine îlot esprit atelier prolongée par une salle à manger donnant sur la piscine.
Un grand salon confortable et sa “book and music Room” vous offriront de bons moments quelque soit la saison.
Un accès à Internet illimité en Wifi est fourni. Nous vous souhaitons une bonne visite sur le site de la villa Trinidad, n’hésitez pas à nous contacter pour toute question sur votre séjour à
Biarritz et dans le pays Basque.

Emmanuel et Carole

Reserver
 

La piscine et le jardin

La villa Trinidad vous permet de profiter d’un agréable jardin de plus de 800m². Au centre, une grande piscine de 12 mètres vous invite à venir vous rafraîchir. Nous avons choisi de vous faire profiter d’un grand bassin dans sa longueur mais aussi dans sa profondeur avec un point bas à 2,5m. Côté petit bassin, une marche sur la largeur permet aux petits d’avoir pied. Un volet roulant permet à la fois d’apporter sécurité et de conserver quelques précieux degrés pendant les périodes moins chaudes. Des chaises longues Fermob agrémentent la plage de la piscine.
A l’arrière du jardin une terrasse en bois tropical vous permettra de tenir de belles tablées et d’organiser des barbecues. Le mobilier de jardin vient des ateliers Fermob.
Côté végétation les essences sont variées : des hortensias aux palmiers en passant par des conifères qui apprécient les conditions climatiques du bord de mer. Deux places de parking sur le terrain vous permettent de garer vos véhicules.
Un potager aromatique pour le plaisir des yeux, des narines et de la cuisine complète cet espace.

 

Le rez-de-chaussée

Cuisine et salle à manger
La cuisine à rêves s’ouvre comme un four rempli de madeleines à la vanille. On entre dans cette cuisine par un mur baie vitrée et on a vite envie de sortir les planches et les bols pour préparer des chipirons ou des cookies. Le robot kitchen Maid tourne, les portes du piano laissent échappés des effluves de chocolat, le couteau prépare les brochettes. Impossible de résister, on part au marché des Halles remplir ses paniers et on revient vite chargé d’idées pour tester la cuisine de la Trinidad. Un coup d’œil au sol vous donnera des envies de fruits de mer. Le dallage double pieuvre en carreaux de ciments est une création de l’Atelier Volant, conçu spécialement pour notre villa.
Salon & Book and Music Room
Le grand salon de plus de 50m² est confortable. On y retrouve des canapés Hay et des fauteuils rouges que nous avons trouvés dans les Hamptons. Ils sont l’œuvre d’un artiste Mexicain. Vous découvrirez de nombreux détails qui décorent ce lieu de vie. Nous avons laissé une petite fresque de 1922 découverte sous le vieux papier peint. Ces 3 baigneuses sont un clin d’œil à l histoire de cette maison. Elles en sont les gardiennes. Quelques pas vers la bow Window pour venir vous asseoir dans une nacelle œuf suspendue et vous relaxer.
Du salon on pénètre dans une pièce plus cosy autour de la cheminée. Cette pièce s’articule autour des livres et de la musique. De bonnes enceintes vous permettent de diffuser vos morceaux préférés depuis vos appareils (Wifi, bluetooth).
Pour la touche vintage, une platine Vinyl et quelques 33 tours vous attendent pour profiter de l’ambiance.
C’est aussi du salon que l’on monte vers le premier étage et on découvre le magnifique vitrail basque de l’artiste Jean Lesquibe. Il représente plusieurs joueurs de pelote.

 

 

Chambre Miami
Cette chambre est de plein pied au rez-de-chaussée. Elle donne directement sur la piscine. Sa décoration prend son inspiration dans les couleurs et les ambiances de la ville de Miami. Comme la maison est Art Déco, cela trouve résonance avec cette ville très marquée par cette période. Avec ses 40m², c’est une suite parentale composée d’un petit salon avec son canapé et d’un grand lit double. Au mur un papier peint flamand rose Cole&Son.

Le premier étage

Chambre Bikini
Le Bikini apparaît en 1946 grâce à un français. Cocorico. Et devinez où il fut interdit? A Biarritz. Incroyable. Cela a bien changé sur les magnifiques plages du pays Basque. Le nom de ce maillot de bain est une référence à l’île Bikini, site d’essais des bombes atomiques. Ce maillot anatomique fut présenté pour la première fois dans la piscine Molitor par Louis Reard. La chambre Bikini très spacieuse possède un balcon filant et une belle vue mer. Organisée comme une suite parentale, vous profiterez également d’une grande salle de bain avec baignoire îlot et douche. Les carreaux de ciment viennent de Marrakech Design et le papier peint de la collection Cole&Son.

Chambre Sag Harbor

Sag Harbor est une jolie ville des Hamptons. Cette cité balnéaire à quelques kilomètres de New-York est à la fois un hommage à l’architecte de la maison qui y termina sa vie et un souvenir d’un voyage inoubliable. Elle est équipée de deux lits simples qui rapprochés permettent de former également un lit king size de 180. Les pantalons sérigraphies ont été réalisés par l’Atelier Volant formé par deux artistes de grands talents. Ses triples fenêtres offrent une vue unique sur les Pyrénées et sur le golf de Biarritz. Cette chambre forme un ensemble avec la chambre “Les Cabines” et est idéale pour une famille avec de jeunes enfants.

 

Chambre Gabrielle
Clin d’œil à Gabrielle Channel qui aimait Biarritz et son élégance. Elle y avait d’ailleurs installé un magasin. Cette chambre reprend les couleurs naturelles et les matières nobles pour vous offrir un nid cosy. Cet effet est renforcé par son joli papier peint oiseaux et ses rideaux en lin. Ses fenêtres s’ouvrent sur un balcon et une belle vue sur mer que l’on découvre notamment au travers de sa salle de bain atelier. La chambre a un lit Queen. Les jeux de blanc et de noir évoquent les couleurs préférées de la célèbre créatrice haute couture.

 

Chambre la Grande Plage
Penchez vous par la fenêtre pour apercevoir le magnifique phare de Biarritz. Il éclaire la côte à quelques centaines de mètres de la Grande Plage. C’est cette proximité qui a donné le nom de cette chambre douillette. Un magnifique camaïeu pastel de carreaux de ciment vous attend dans la salle de bain. Il vient des collections de Bayia. Les rideaux en laine participent également à la chaleur de ce nid douillet. Jetez un petit coup d’œil sur les poissons d’une artiste de la Guadeloupe, une de nos îles de prédilection.

 

Chambre Les Cabines
Le nom de cette chambre vient des cabines de plage qui habillent les étendues de sable de certaines cités balnéaires. Leur évocation symbolise immédiatement les vacances. On rêve de s’y cacher. On rêve d’en posséder une. On les rêve colorées et starisées. Une armoire évoque la silhouette d’une cabine et deux lits simples et confortables équipent cette chambre qui forme un appartement avec la chambre Sag Harbor. Une affiche célèbre de Deauville vous rappellera les cabines immortalisées par les plus grands acteurs et actrices du cinéma Américain.

Trinidad et son histoire

Tout commence avec Eugénie, l’épouse de Napoleon III. L’impératrice fait de Biarritz son lieu de villégiature d’été en construisant une très belle villa en bord de mer en 1854. Fin XIXe le domaine est vendu et le front de mer se transforme. A 200 mètres du Palais une famille demande à Charles Siclis, un architecte qui aura sa renommée entre les 2 guerres, de bâtir la villa.
Trouver son nom et ses réalisations c’est comme découvrir un trésor. Une maison c’est avant tout une histoire. C’est aussi un nom. La villa s’appelle Trinidad. Avec un nom pareil, on voyage. Et quand on est en face de l’océan, on imagine déjà un galion en train d’appareiller vers les îles mystérieuses de Trinidad et Tobago. C’est en tout cas le chemin qu’ont dû faire les parents de la propriétaire car cette dernière était née à Port d’Espagne, la capitale de Trinidad. C’est donc de là que vient le nom de cette demeure.
1922. La Trinidad sort de terre. Presque 100 ans plus tard, nous avons travaillé à la faire renaître et à lui redonner des couleurs du début du siècle mixé à la modernité d’aujourd’hui.